mardi 23 septembre 2008

Chauffard_1

Un cycliste de 29 ans rentre tranquillement chez lui après une journée de travail. Sur son vélo, il ne gêne personne, il roule tranquille avec dans l'idée de passer une bonne soirée avec sa chérie et ses amis. Mais un chauffeur orgueilleux en a décidé autrement. Ne supportant pas de se faire doubler par un deux roues sans moteur, il démarre en trombe et double le cycliste à une vitesse folle, le rétro frappe le coude (et se replie probablement sous la violence du choc) mais le chauffard ne s'arrête pas, il continue sa route en accélérant de plus belle. Le cycliste surpris, tangue, perd l'équilibre et tombe en glissant quelques mètres, la jambe coincée dans le cadre du vélo. Le bras presque paralysé, il remonte sur son vélo et rentre chez lui. Pensant simplement que le coude est bloqué à cause du choc il passe la soirée avec ses amis et sa chérie comme prévu. Le lendemain, n'ayant quasi pas dormi tellement la douleur est forte, il décide d'aller passer des radios aux urgences. Résultat: cubitus fracturé à l'intérieur du coude, le radius et le cubitus se sont déplacés et la seule solution c'est une opération pour lui insérer une vis afin de pouvoir tout remettre en place...

4 commentaires:

Agathe a dit…

Mon dieu !
Eh ben le pauvre, vraiment étonnant !
Contente que tu réécrives :)

Agathe a dit…

Excuse j'ai juste cliqué plusieurs fois sur le bouton car il était bloqué et voilà ce que ça a fait xD

Biba a dit…

pas grave on supprime les doublons ;)
C'est vrai que ça fait longtemps que je n'ai plus écrit mais bon beaucoup de changement dans la vie active donc moins de temps

Anonyme a dit…

salut stef, c'est Valérie F. Je suis vraiment très nulle mais j'ai mal encodé le num detél de ta mère et donc j'ai pas le bon numéro.. Peux tu me l'envoyer (valerie.fernandez@skynet.be) peux tu aussi m'envoyer le num de ton frère (je voulais lui souhaiter un bon annif et félicitations pour son p'tit bout...)
Maintenant tu as mon adresse mail donne moi de tes nouvelles de temps en temps ;-) Gros bisoux et à une prochaine fois

Valm